En Caux Vallée De Seine, le télétravail s’inscrit dans les textes… Et bientôt dans les mœurs ?

3

« Il s’agit de donner un cadre à ce qui a été mis en place dans la précipitation du moment. » Le résumé est de Christine Déchamps, pour qualifier la délibération portant sur le télétravail lors du dernier conseil municipal de Lillebonne. Avant mars, dans la commune qu’elle dirige, seuls les agents présentant certains types de pathologie pouvaient télétravailler sur présentation d’un certificat médical, à raison de trois jours maximum par semaine.…

Article original