1er prix national pour la Webcam de Paray le Monial : sommes-nous des truffes ?

55

Le prix national de la meilleure webcam 2020 est attribué à Paray le Monial. Magnifique, mais sommes-nous des truffes ?

L’idée de la webcam remonte à 1991 , lorsque des chercheurs de l’Université de Cambridge ont commencé à chercher un moyen de surveiller à distance la cafetière du département d’informatique (Trojan Room) (salle Troie), c’était la première webcam au monde. En 1994, deux étudiants de San Francisco fabriquent leur propre webcam qui deviendra The San Francisco FogCam. Elle est aujourd’hui la plus ancienne webcam encore en activité. Il existe aujourd’hui des millions de webcams braquées sur des appartements, des maisons, des bureaux, des immeubles. Elles fournissent des vues sur le panorama comme Paray-le-Monial, la surveillance du trafic autoroutier, les volcans… Elles permettent surtout de communiquer entre internautes lors d’une conversion audio-vidéo avec des outils comme Skype, Zoom, Messenger…

La Webcam de Paray-le-Monial utilise, pour la diffusion de son flux, le service d’une entreprise qui propose aussi du matériel de vidéosurveillance, beaucoup plus lucratif. Et qui attribue elle-même ce prix “National de la meilleure webcam” peut-être basé sur des critères objectifs et un jury peut-être indépendant. Rien n’indique que ce n’est qu’un cheval de Troie marketing destiné à rendre acceptable la généralisation de la vidéosurveillance dans notre région. Mais l’hommage à la “Trojan room” à l’origine des webcams leur vaudrait bien un prix… ou une truffe.